vendredi 28 décembre 2012

On change de méthode !

Henné éclaircissant

Les masques éclaircissants au miel rendaient plutôt bien (mes dernières compositions avec l'ajout de la cannelle + la base consistante), mais je commençais à regretter le soin et la brillance que me procurait les hennés neutres / blonds (qui ont fini par être décapés par les masques au miel).

Du coup, j'ai voulu voir si concilier les deux pouvait être possible (apporter un soin et éclaircir ne serais-ce qu'un tout petit peu !).
Après avoir lu différents articles, je pense (et pour avoir vu quelques changements) que la rhubarbe de chine + la cannelle a forte dose sont bien utiles. 

Il serait encore question d'histoires de ph, mais j'avoue que ça commence à devenir compliqué car il y a tellement de paramètres différents, (de la préparation, aux temps de pose, au niveau de ph), que d'une application à l'autre, difficile de refaire la même avec exactitude.

J'avais testé au passage le henné neutre de chez HENNES ET SOINS D AILLEURS. Juste une tuerie ! La poudre est tellement fine (je regrette de ne pas avoir pris de photos). 

Le matin à 7h j'ai vidé mon sac de 100gr, rajouté de la cannelle (un bon paquet), un peu de camomille et dilué le tout avec seulement du jus de citron.

Dans le coin de ma tête (et ma soeur plus tard..), je me disais : tout ce citron... Ca va donner quoi? M'enfin, tant pis, le mélange est fait. Je couvre le tout et je pars bosser. Mon mélange a le temps de poser 12h le temps que je revienne du travail.

Application sur cheveux mouillés (j'ai du faire un shampoing avant pour retirer des traces de conditionner), d'une facilité, j'en revenais pas. Et pour dire : même pas besoin de rajouter un yaourt pour faciliter la prise sur les cheveux. J'ai retesté plus tard cette même recette avec le henné centifolia, je n'avais aucune adhérence ! Le henné "glissait" de mes cheveux !

Je l'ai laissé poser 2h uniquement. Le rinçage était ultra facile vu la finesse du grain. Et alors quel soin... Autant le miel avait retiré toute trace de henné, là en une seule application on aurait dit qu'il était revenu à bloc !

Résultat : J'ai repassé une commande ce matin pour 500gr ! (je me fais j'essaye de me tenir à 2 applications dans le mois, mais comme je suis une addict...). Et niveau couleur, déjà sur cheveux mouillés, j'ai observé que mes racines paraissaient + marron clair que d'habitude.
Et au séchage, j'étais aux anges, ça brillait, ça me donnait l'effet de racines plus claires, et un blond (sur les parties décolorés) moins jaunasse.

Je compte donc persévérer comme ça, et faire en sorte de poster des photos avant / après les prochaines fois ;)

Commande henné et soins d'ailleurs

A la recherche du meilleur henné



Ecoutant un peu les conseils d'Audrey (qui gère très bien son site d'ailleurs, avec des envois rapides et soignés), je me suis dit que j'allais un peu tenter autre chose que le henné de chez AZ (il en faut un peu de temps pour connaître d'autres fournisseurs de qualité à prix corrects !).

J'ai donc commandé :

- Henné neutre cassia (encore plus fin que chez centifolia ? Je n'ai pas testé encore à vrai dire car je suis toujours sur mon épopée au miel !). Je le mélangerai à beaucoup de camomille et un peu de rhapontic (mais trop en abuser donne trop de reflets jaunes sur mes longueurs décolorées).

- Camomille matricaire (bien envie de tenter des recettes éclaircissantes avec)

- Sidr qui est un peu comme le shikakai, une plante qui permet de se laver les cheveux (je voulais tester!). Elle est surtout utilisée pour laver les cheveux après un henné indigo car elle ne fait pas dégorger la couleur.

- Neem, d'abord pour les cheveux de mon amoureux, mais quand j'ai vu qu'il pouvait lutter contre les imperfections de peau, je me suis dit que mon prochain masque au rhassoul, je rajouterai de la poudre de neem avec !

- Kachur Sugandhi, poudre de la famille du gigembre, elle est très parfumée ! Je l'ai testée en masque (si je ne me trompe pas elle lave, mais dans mon cas j'avais déjà les cheveux propres donc..). Elle stimulerai la pousse des cheveux et les rendrais plus épais. J'ai laissé poser 45min ou une heure, et ce dont je me souviens, c'est à quel point ils sentaient bon ! Ils donnaient l'impression d'être un peu plus gainés mais je n'ai pas du faire poser suffisamment longtemps.

- Kapoor Kachli, un peu comme le kachur sugandhi, sauf qu'il faut laisser poser moins longtemps d'après sa description. Je ne l'ai pas encore testé.

- Citron en poudre ! La poudre vient de la peau du citron, elle sert à nettoyer le visage et resserre les pores de la peau. J'aimerai quand même voir si je peux l'utiliser pour mes cheveux...

- Eucalyptus en feuilles (car j'aime les faire infuser dans toute la maison, ça sent bon !)

- Fleurs de souci déshydratées, qui, associées à la camomille renforce les reflets blonds. Pas encore testé !

Je recommande d'aller acheter chez elle car les prix ne sont pas excessifs pour de la très bonne qualité, avec des frais de port imbattables !

mardi 18 décembre 2012

Spray sans rinçage cheveux blonds

Laisse les cheveux ultra-doux tout en éclaircissant progressivement

 


La recette (inspirée de celle sur centifolia):


- 63ml d’eau florale de camomille bio
- 20ml de glycérine végétale

- 7 grammes de phytokératine
- 5 grammes de miel liquide
- 40 gouttes d’huile essentielle de citron vert
- 20 gouttes d’huile essentielle de pamplemousse bio
- 240 gouttes de solubol
- 14 gouttes de vitamine E naturelle
- 40 gouttes d’extrait de pépins de pamplemousse bio


J'ai procédé en 2 parties : 
- Dans un 1er bol, j'ai versé l'hydrolat + le solubol et les huiles essentielles pour qu'elles se mélangent bien entre elles. Ca donne un mélange un peu laiteux. 
-Dans l'autre bol, j'ai déposé ma glycérine végétale + le miel, touillé un peu pour le diluer, et enfin la phytokératine.

--> J'ai associé le tout et bien homogénéiser, transvasé dans un flaçon spray et je dois dire que c'est un vrai bonheur !

Je l'utilise après chaque shampoing et il me fait des cheveux au top. Pour ce qui est de l'éclaircissement c'est trèèèèès progressif, je ne me suis pas encore beaucoup penchée sur le pouvoir de la camomille sur les blonds foncés naturels !

Avec ce spray, je cherchais surtout à leur apporter cette tenue et ce soin avant le sèche cheveux, et ça fonctionne ;). La phytokératine est vraiment géniale pour ça, même si sur le coup ça a tendance à "coller". Cette sensation fini par disparaitre une fois le cheveu bien sec. Je me dis que j'aurai pu même ajouter de la provitamine B5 !


dimanche 16 décembre 2012

Eclaircissement au miel - Tentative 3

Doucement mais surement !


Poursuivant toujours mon idée que le ph est important dans cette préparation, je sors un peu des sentiers battus. Ce matin, j'ai voulu améliorer ma recette de la 2ème tentative, et voilà le résultat :

- 30gr de miel (j'ai mis la dose)
- 12gr d'eau (je ne suis aucun ratio mais juge en fonction de la consistance (que ça ne fasse pas trop "eau"
- 7gr de base consistante pour faire remonter le ph





Et cette fois-ci, point d'huile d'olive (j'avais pas envie, et voulait vraiment me concentrer sur le principal).

On teste, et le ph semble correct et penche vers le 6, 6.5

 
Et là, comme il n'y a aucun contact de minéraux (eau du robinet), je vois pleins de petites bulles se former (peroxyde qui se développe?).
En tout cas, étant toujours impatiente, ça a du poser 10 min seulement. Je pars avec mon petit bol pour m'octroyer le bain du dimanche (enfin une journée où j'ai le temps de quelque chose!).
Je prends mon petit fond de miel, et l'applique comme un shampoing. La seule chose qui m'a embêté, c'était d'être obligée de mouiller mes cheveux avant l'application (= eau du robinet). Prochain point à améliorer donc.
Après 45 minutes, je rince, toujours cette sensation de cheveux un peu rêves, mais je fait poser un masque dont je publierai prochainement la recette. Acide, et laissant les cheveux légers au rinçage, je sèche, et voilà ce que ça donne :
Ici une photo avant à la lumière du matin :

    
Et là, tout de suite après le bain (mais la lumière du jour ayant tourné, j'ai eu beaucoup de mal à trouver une photo convenable :

Celle là est sans flash


Celle là à la lumière du jour.

Rien de bien bien folichon mais, je pense que je me rapproche du but, et à chaque tentative j'élimine les points négatifs.

Pour la prochaine fois :

- Mouiller les cheveux à l'eau déminéralisée avant le shampoing
- Avoir de la PATIENCE et laisser tranquille mon mélange1h le temps que le peroxyde se développe et rester en place 1h avec le tout sur la tête :D




 

Eclaircissement au miel - Tentative 2

Un shampoing révolutionnaire?


En rentrant ce soir je me suis attelée à une 2ème batterie de tests, et pris des photos.

Je vous fait donc part de ma dernière invention qui règle peut être quelques problèmes rencontrés lors de la 1ère tentative.

- J'ai retenté un test avec une dose de miel pour 2 d'eau de source + de l'huile d'olive, et ainsi peut être régler le gros problème de l'application. Test non concluant, je me retrouve alors avec un ph trop acide de 5.

- Je tente le dosage préconisé par lhc : 1 dose de miel pour 4 d'eau de source. On arrive bien à un ph de 6, mais bon, on se retrouve avec de l'eau... (et une grosse tache d'huile !). Aucune envie de me retrouver à nouveau dans la baignoire !


- Toujours avec le même dosage, je tente d'ajouter largement de la cannelle réputée pour booster l'effet. Rien de bien folichon, j'ai l'impression de carrément être retournée à un ph de 5.

- Et subitement, le test imprévu : Rajouter de la base consistante ! Ce bon vieux tensioactif que j'avais commandé chez AZ qui au départ, par méconnaissance, m'avait fait bondir le ph de mes préparations comme jamais ! (c'est sympa les shampoings basiques :D).
Résultat : Non seulement, j'obtiens un record de ph à 8.5, mais en plus, j'obtiens la consistance désirée, qui ressemble à un conditionneur très liquide.


Contente de ce résultat, je m'en vais tester le tout dans la salle de bain, tête la première dans la baignoire sur cheveux humides. J'ai appliqué la mixture comme un shampoing, ça mousse un peu d'ailleurs !

Aucun souci pour tout relever sur le crane, et hop, cellophane pendant une heure, humidité conservée.

Seul bémol, mais bien moindre : ça coule au bout de 10 min. Donc prévoir de se munir de sopalin ou d'une serviette. 

45 minutes plus tard, les coulures ont eu raison de moi, je pars rincer.
Comme prévu, la base consistante, ça fait le cheveu rêche (ph basique oblige). Donc faire très attention en faisant un autre shampoing puis appliquer un soin acide.


  Résultat :


Au final, l'éclaircissement est là, mais très progressif (ce n'est qu'une 2ème application a ph + élevé). Cependant je ne pense pas que monter jusqu'à 8.5 soit utile et bénéfique. Rester à 7, grand max 7.5 (le ph d'une eau minérale) est suffisant. J'ai tenté de prendre une photo pour que vous puissiez évaluer le changement de mes racines mais... En intérieur le soir avec un mauvais éclairage..




Donc lors de ma prochaine application, je ne mettrai que peu de base consistante. Je maintiens qu'un ph au dessus de 7 est pas super bon pour le cheveux, quand on les lave, les écailles sont tellement ouvertes qu'on a peur que ça casse.

Lors de mon 1er test, à hauteur d'un ph6, je n'avais pas cette sensation. Par contre, cette 2ème application sous forme de shampoing est largement plus pratique et on passe bien partout.
Mon amoureux m'a dit le lendemain que je faisais beaucoup moins rousse qu'avant, ce qui veut dire que les anciens hennés s'en vont au fur et à mesure.


Et au niveau de la qualité du cheveu :

 

Ce matin, il n'est pas détruit comparé à une décoloration ! Hier je leur ai fait le shampoing plus le soin acide, et après le séchage, mis un peu de monoi + d'aloe vera. J'ai donc aujourd'hui une texture de cheveu douce, et gros point positif, aucune casse.

Bienvenue chez moi ...

...Et aussi dans mon placard !

Voilà la bête : acheté tout spécialement pour l'occasion chez ikéa lors de mon emménagement : 



Elle est bien pratique parce qu'avec le temps... J'ai amassé un sacré paquet d'actifs, de poudre, d'huiles essentielles, de bidons de base neutre, de... 
La liste est encore longue ! Le tout provient à 97% de chez Aroma-Zone (vu mon historique de commande, c'est bien un budget de 100 euros par mois pour vous dire!), ensuite un test chez Bilby's & co (certains produits sont donnés!), un test chez ma cosméto perso (mais encore un peu cher je trouve), et enfin mes derniers site en date pour les hennés : centifolia et hennés et soin d'ailleurs.

Mais la cosméto, elle m'est venue au travers de mon hobby passionnant sur les cheveux. Alors vu comme ça, pour les hommes, on peut passer pour une grosse cruche. Mais moi, c'est le côté de la métamorphose qui m'intéressait. J'ai donc appris et appliqué toute seule les règles de colorimétrie des coiffeurs, utilisés leurs produits pro pour arriver à des choses tellement bien qu'on me demandait mes formulations !
Ca m'a passionné pendant 4-5 ans. Je suis passée de toutes les couleurs avec certains foirages dûs aux colos du commerce, mais qu'importe, c'était bien marrant !

Sauf que, on rentre dans la partie centrale de ce blog --> cheveux désintégrés.

Et oui, étant blonde foncée d'origine (même si on voit plus trop), j'adorais me décolorer en blonde platine cendrée... Mes cheveux, sont donc, même en prenant toutes les précautions inimaginables, devenus pourris !


Quand je pense à tout l'argent claqué dans les soins pour cheveux soit disant réparateurs.. Un tif mort est un tif mort. C'est pas mon pot de kérastase à 40 euros qui le sauvera !

De décoloration stoppée (car mes petites repousses brulaient carrément, donc arrêt de pousse de cheveux), passage à la super éclaircissante. Les repoussent ne brulent plus, le cheveux est "moins" agressé. Mais mes amies, quelle paille ! quelle belle paille ! à tout juste 40 cm de longueur!

Donc, nouvelles recherches, et découverte de la cosméto. Ca a révolutionné ma façon de voir. Et pour mon côté créatif, c'est juste extra. Mes cheveux ont repris vie grâce à ces soins, mais la paille n'était toujours pas loin. C'est seulement depuis 2 mois que j'ai stoppé la colo chimique pour récupérer ma bonne vieille chevelure épaisse d'antan !

Et pour le blond ben... J'y travaille !

J'exposerai donc ici mes dernières inventions, dernières trouvailles et expériences capillaires. Ah, et surtout, un journal de pousse parce que, ça va bientôt faire 7 ans que je n'ai plus eu les cheveux longs avec tout ces changements :D !

jeudi 13 décembre 2012

Départ 13/12/2012

Un peu en retard

Avant...

 

Ma véritable pousse débute d'il y a 2 mois (arrêt total des colorations chimiques), mais j'ai pris un peu de temps avant d'ouvrir ce blog, déménagement oblige.

Si on retrace un peu mon parcours, je me suis toujours préférée en blonde sur le tard, et j'ai énormément joué avec mes cheveux à partir du moment où je savais très bien manier les produits pro des coiffeurs (décolorations et colos, mais jamais touché à la permanente !).
Sauf que voilà, changer beaucoup de couleurs, et en peu de temps, on peut dire adieu à une belle et longue chevelure.

Alors que pendant un an, j'étais abonnée aux super-éclaircissantes pour avoir un blond platine cendré (je suis blonde foncée de nature), j'avais les cheveux secs, secs, et secs. Et moi et les cheveux secs, ça m'agace !

De fil en aiguille, même si j'avais plus ou moins une couleur que j'aimais bien (mais pire que tout à bien conserver pour ne pas qu'elle jaunisse), je regrettai énormément mon volume naturel et mes boucles mortes depuis trop longtemps.
Alors j'ai dit stop !

Ayant déjà un pied dans la cosméto depuis environ 6 mois (ma nouvelle passion), je me suis dit, quitte à retourner au naturel, faisons tout naturel. C'est là ou j'ai beaucoup appris (et apprends encore) sur les hennés, leur qualité, et leur résultat.

Alors aujourd'hui ça donne quoi ?


Ca donne un drôle de truc avec 2 cm de racines (en pleine cure de forcapil) naturelles en cours d'éclaircissement au miel, et tout le reste, du décoloré qui a subit une dernière coloration ton sur ton en blond moyen (qui a bien glissé donc, quelques reflets roux + pour achever le tout, j'ai voulu tester la coloration logona "blé".
Grave erreur ! Contient un peu de henné naturel --> encore un peu + de roux.

Aujourd'hui, je m'appelle donc Rouqmoute par ma soeur :


Pour la longueur, j'ai pu calculer avec l'achat d'un mètre de couturière, je suis à 50cm mais j'ai du couper un autre cm entre temps, donc on va dire 49.

Eclaircissement au miel - Tentative 1

Mais pour quelle raison ?

 

Parce qu'étant une ancienne blonde décoloré ultra clair, puis en baissant d'un cran avec des super-éclaircissantes, quand un cheveux est mort, il est mort.

Venons - en toutes à ce constat : Si tu es maniaque des fourches ou du cheveux sec, oublie la blondeur et le produit chimique. Passer au naturel c'est bien, mais ma blondeur dans tout ça?
Chéri dit : "Tu t'assois dessus".
Moi je ne suis pas d'accord. Et comme je suis reconnue dans mon entourage comme une (chimiste / terroriste quand je parle de glycérine), je me suis dit, testons !

Pour être honnête, je ne me souviens plus chez quel blog j'ai entendu parler de cette recette éclaircissante (récemment je surfais sur 2 3 blogs principalement, donc peut être chez edelweiss ou tinuviel !).
Je suis donc allée faire un tour chez les américains, et lu le plus important sur le forum Long Hair Community leur honey thread.

Ce que j'en ai retenu :


- Il faut du miel, oui, mais pas n'importe lequel, un avec un taux de peroxyde élevé. Le miel de manuka serait réputé pour ça, mais sérieusement, vu sa taille et son prix (et le nombre d'applications qu'il faudra faire..), je me suis rabattue sur autre chose (même si j'ai quand même acheté mon premier pot à 27 euros (mort dans l'âme...).
Donc, un miel de préférence de couleur très foncée, mais pas à la chataigne, ni au thym (qui eux ont un ph trop acide). Il est recommandé d'en prendre un qui contient un mélange de plusieurs types de miel (moi j'ai pris du miel de forêt, donc pas un type de miel en particulier mais un mélange, et de couleur bien foncée).

- De l'eau distillée ou déminéralisée, que l'on peut acheter en grande surface en grande quantité !


- Un ratio de 1:4 soit une part de miel pour 4 part d'eau distillée (et un peu d'huile d'olive vierge extra qui agit comme un booster d'éclaircissement).

- Faire pauser le mélange pendant une heure dans son bol pour développer le peroxyde.

- Appliquer sur la tête pendant une heure grand max, car dépassé 1h, le miel ne produit plus autant de peroxyde. Et le tout bien couvert pour garder les cheveux mouillés constamment (sec, le mélange n'agit plus).

Ca, c'était ma première lecture, puis une première tentative qui a lamentablement échoué.

J'ai donc relu le forum un 2ème coup et ai obtenu ces nouvelles infos primordiales :

- Notre mélange doit avoir un ph entre 6 et 7 (donc neutre), car il fonctionne comme un "oxydant" chimique, qui lui se situe entre 10 et 11 de ph. Son effet sur le cheveux : ils sont rêches car les écailles s'ouvrent, mais moins qu'avec un oxydant classique.

- La phase d'une heure de développement de peroxyde peut être zappée si on applique sur cheveux déjà mouillés (le fait qu'ils le soient permet aussi au peroxyde de se développer). Mais bon, dans le doute...

- la dilution, soit 1:4 à 1:6, et éventuellement la cannelle en + comme booster avec l'huile d'olive (mais elle peut causer irritations donc...). En fait, + il y a d'eau distillée, + le ph de la solution remonte (donc + oxydative).

Ma 1ère tentative :


Contente, je rentre hier et prépare mon nouveau mélange avec bonnes proportions (1:6 en test). Et juste avant d'appliquer, je suis prise d'un doute. Le 1er coup ça n'a pas fonctionné... Le ph de ma solution était trop acide?

Je prends mes bandelette et allons y.... Verdict : 4.5 de ph. Donc parfait pour un soin mais pas pour un éclaircissement.
Reprise d'un doute, je teste le ph de l'eau déminéralisée. ph de 5. Donc je suis encore bien trop acide pour que ça fonctionne. Bien que l'eau "du robinet" ne soit pas recommandée à cause de la trop grosse présence de minéraux, j'ai pris la mienne qui a un ph de 7 - 7.5, refait mon mélange et tadam ! Ma solution est de ph 6, donc on peut y aller.

Je vous cache pas que l'application... C'était de la flotte. Me suis donc posée dans la baignoire et fait comme j'ai pu ! Sauf que je n'ai pas pensé à prendre ce qu'il fallait pour me cellophaner la tête. Et une solution basique, ça sèche vite ! J'ai donc retrempé mes cheveux de temps en temps avec l'eau du bain.. Je sais. C'est n'importe quoi.

Résultat :


Au bout de 45 min, j'en ai marre, et procède au shampoing. Là, chéri entre, l'oeil septique et me dit : alors, ton expérience ? c'est quoi toute cette mousse jaune sur ta tête???

Cette mousse jaune, c'était mon henné blond qui avait dégorgé ! Donc mon test a fonctionné ! Il faut bien un ph basique pour que l'oxydation fonctionne. Mais pour le coup, je n'ai pas senti de "soin" à proprement parlé (car ph élevé), un coup d'après shampoing acide a suffit à tout refermer. 

Niveau résultat je n'ai aucune photo à proposer, et en plus le soir, à lumière artificielle, on y voit rien. Je n'ai pas encore vu d'éclaircissement, voir même quelque chose de neutre, car j'ai retiré la couche de henné blond qui me donnait l'impression de teinte + claire. Ce soir, j'aurai peut être meilleur résultat ! Il y a encore des choses à améliorer mais je suis sur la bonne voie !

Merci de m'avoir lue !