mercredi 27 février 2013

1er savon avec base melt and pour AZ

Et il m'a l'air prometteur !

 

Ces derniers temps je n'écris plus beaucoup d'article car je tiens à jour celui sur la cure de coco (qui vient de me tuer car étant curieuse, j'ai voulu calculer la pousse de gagnée...Et j'ai vu que je peinais à être entre 52 et 53. Ma mesure du 13 était donc fausse !).
Quoi qu'il en soit, je continue tout de même, mais quelque part, je me demande si je rentrerai pas dans une période où sa stagne un peu :D. J'ai l'impression que même ma cure de forcapil commence à toucher à sa fin niveau efficacité. Il est temps que ça se termine en fait, les compléments c'est sympa, mais à petite dose !

Bon, assez parlé de mes tifs, voilà le petit dernier:


Sur la photo on dirait peut être pas, mais il est rose ! Et ces petits grains, c'est du pépin de fraise. J'ai voulu me faire un petit savon pour me "scruber" le visage :D. Ici, les radiateurs envoient pas mal d'air sec, donc le visage, il en prends un coup. J'avais aussi tenter de faire une sorte de gel de gommage avec de l'émulsifiant à froid gélisucre. Un foirage total, les deux phase se sont jamais mélangées. Du coup je me suis dit qu'au moins, en savon, ça bougerait pas, et puis j'avais ma petite base au lait de chèvre à tester :D. En cherchant comment cette base fonctionnait, j'ai vu qu'il y avait déjà une recette de très semblable à ce que je voulais sur AZ, alors je l'ai refaite, sauf que j'ai mis de l'HV de ricin en plus :

Recette :
- Base melt and pour lait de chèvre 89,5%
- HV ricin 3%
- Pépins de fraise 4%
- fragrance charlotte aux fraises 3%
- Mica rose tkb be my valentine 0,5%

C'est tout simplet : on fait fondre au bain marie la base de savon, l'huile, et hop, dissolution complète !! On ajoute le reste une fois que c'est un peu moins liquide. Normalement j'aurai du attendre encore un peu plus longtemps je crois pour éviter que tout les pépins de fraise ne se massent au fond (pas tous mais une bonne partie quand même).
J'ai tout balancé dans un moule (celui là il n'a pas été rempli au max, je pense qu'ils ont plutôt des contenances de 100ml).
Et ma foi, il faut attendre 24h avant de pouvoir utiliser le machin. Je ferais un retour sur le rendu ! 

Edit : bon, j'ai pas fait 24h comme il faudrait, j'ai voulu tenter ce matin :P (parce que se moucher non stop, ça fait des croûtes très esthétiques sur le nez !). Résultat : peau douce, pas desséchée, et les pépins de fraise sont justes comme il faut pour pas trop trop agresser la peau. J'aime beaucoup cette base :), et ça ne fond pas trop vite.

dimanche 17 février 2013

Bilan du 13/02/2013

...Un peu à la bourre mais j'avais bien tout sous la main !

Pour faire court, je suis à 53 cm ! Mes racines ont bien poussé et je conserve toujours un rythme de 2cm par mois, malgré le fait que sur la photo que chéri à prise... ben ça se voit pas ! Je ne trouve pas que c'est flagrant par rapport au mois dernier, mais si on regarde les racines de plus près, on voit la progression ;). Il faut dire que courant janvier j'ai coupé, mais je ne me souviens plus de combien, certainement 1 cm, quelque chose comme ça. Par contre, j'ai décidé de ne rien couper depuis début février car je n'ai pas de fourche flagrante, et pour ce qui est de mes cheveux brulés du dessous, ils commencent à perdre du terrain face à mes racines qui donnent le ton :D (et les ondulations).

- Donc d'ici le 13 mars (le lendemain de l'aniv de chéri, + la fin de ma cure de coco), plus de coupe. On va pouvoir apprécier le pouvoir du coco maintenant que je le maitrise !
- Ce qui fait que ce mois ci, je ne peux plus faire de shikakai, car je rince le coco avec mon shampoing au citron.
- Je me suis amusée récemment à tester le bramhi uniquement sur les longueurs déco pour voir si je peux les foncer, mais avec la cure de coco, vaut mieux mettre ça de côté !

Je vous mets 2 photos, la 1ère date bien du 13, juste au sorti de la douche (après mon premier masque coco pas tout à fait maitrisé donc assèchant). Et la 2ème, un délire de chéri qui m'a prise en flash, et qu'il à renommé poil de carotte.


Par contre, je me réjouis un peu, enfin du moins j'espère, car si je conserve malgré la fin de forcapil ou de la cure coco une pousse de 2cm par mois (ou un peu moins), je vais atteindre un premier palier de 70cm à la fin de l'année !
Voilà, c'est une affaire à suivre ;), dans tout les cas c'est toujours aussi sympa de prendre soin de ses cheveux, et à y penser, c'est ce que je recherchais du temps où je faisais beaucoup de colorations : chercher un prétexte pour y toucher et vouloir faire mieux (enfin je croyais !)

mardi 12 février 2013

Cure lait de coco - Cure d'un mois

Cure terminée !

 

Malgré ma biospie de mon pauvre tété ce soir, je tenais à écrire ce petit article :) . La cure de coco on en entend parler partout, j'avais moi-même testé, et le résultat à tout simplement été désastreux !

Pour vous donner une idée, à l'époque j'étais aussi blonde comme sur mon ancienne photo avant mon passage au naturel (mais c'était encore une autre période blondesque!). Si mes souvenirs sont bons, avec une briquette suzi wan, lait de coco, tout bien quoi. Sauf que non ...
Application sur cheveux secs décolorés, le lait de coco est ultra gras, je peine à bien mettre, et ça s'emmêle très rapidement. Sa sèche... Et viens le moment de rincer. Quel moment épique !

L'effet du lait de coco sur cheveux modifiés chimiquement est un désastre. On a l'impression que c'est d'un rêche, tout s'emmêle, et je vous parle même pas d'essayer de peigner le tout.

Pourquoi je dis que sur cheveux colorés c'est un désastre ? Parce que j'ai soupçonné que c'était le pourquoi du comment que ma première tentative ai foiré. Mais comme maintenant j'ai une paire de belles racines neuves, j'ai pu tester allègrement un petit masque ce soir avec ça :
A la base, je l'avais acheté pour la cuisine :D, mais comme l'envie de cure de coco m'a reprise aujourd'hui pile au boulot, je me suis dis, "ai-je le matériel à la maison ?" OUI !
On peut choisir de mener sa cure de 2 manière, une sur 1 mois, une sur 2 mois. J'ai préféré y aller sur 1 mois (soit 15 appli), histoire de clôturer le tout rapidement. Et voir si les 2 ou 3 cm sont toujours au rendez-vous !

Notez que du coup, j'ai testé la crème de coco plutôt que le lait. Je crois que j'apprécie plus :). Je préfère la texture.

Repassez souvent sur cet article, il sera mis à jour tout les 2 jours, pour suivre l'évolution. Demain étant le 13, c'est ma mesure mensuelle de pousse qui se fait ! (même si je me doute d'être à 52 cm ;) ).

vendredi 8 février 2013

La vérité sur les cheveux désintégrés !

Ames sensibles s'abstenir, des cheveux ont été malmenés sur ces photos !!

 

On pourrait être en droit de ce demander, pourquoi un blog sur les cheveux porte un nom aussi horrible ? Tout simplement parce qu'ils reviennent de très loin ! Et que leur état présentement est bien en phase de désintégration. C'est simple, les bouts morts se font tout simplement la malle en se cassant nets !

Avant, j'avais ça, et c'était PLAT !

Cette image est réelle, j'ai un sourire d'ange

Regardez déjà ces belles pointes qui s'affinent ! et surtout, des cheveux volumineux à la base qui sont devenus si fins avec les super éclaircissantes. Et pourtant, je ne faisais que les racines, je repassais jamais sur les longueurs. Mais comme toute colo, une seule fois suffit pour les flinguer.

Maintenant que j'ai arrêté depuis octobre 2012, je dois gérer toute cette partie anciennement décolorée qui maintenant est vraiment foutue, de plus en plus sur le temps, même si faire quelque soins les maintiens plus ou moins.

Hier je faisais mon shampoing au shik + kapoor et je me dis, c'est tellement parlant, je prends des photos :

Oui oui, le peigne reste coincé tout seul !





Voilà, on passe le peine sur le haut de la tête, ça se démêle tout seul. Arrivé aux parties déco, CA BLOQUE SEVERE. Et là, je suis obligée de partir vers le bas pour démêler, lentement (et dans tout les cas pas mal de cheveux dégagent dans l'opération).

Et une fois secs, c'est la désintégration dans toute sa splendeur avec des pointes horriblement affinées :






Et pour ces tendres parties, rien à faire. C'est sec et mort. Le henné cache la misère, leur donne une seconde vie, mais la vérité, c'est que c'est foutu. Je tire sur une mèche et elle reste droite tellement elle est sans vie.
Sur le coup, on pourrait se dire que le shikakai et le kapoor me les as tués encore plus, mais point du tout, une fois secs, ils redeviennent super beaux. En ce moment je ne leur remet pas une couche de henné parce que je replonge un peu dans mes cures de miel. Ou ptet que ce wk je m'en referai un petit, si le coeur m'en dit :). J'aime beaucoup l'aspect que ça leur donne par la suite. Je sais pas pourquoi mais j'ai bien envie de me refaire un henné logona, avec un peu de henné naturel. Mais je crains aussi pour mes racines, je voudrais pas leur déposer une laque qui par la suite m'empêche de poursuivre mes éclaircissements.

Pour le coup je regrette d'avoir balancé mon sachet de henné neutre centifolia qui en contenait un peu. Enfin, arrêtons de dépenser, j'ai un stock de henné de bonne qualité, on va se faire un ptit mélange perso :p ce wk éventuellement.

Si j'ai le courage ce wk, je vais tenter de me confectionner une crème de jour pour le visage avec mes poudres indiennes !

jeudi 7 février 2013

Eclaircissement miel - Tentative 8 (famille mary)

Le voilà, le test au miel extrait à froid !

 

J'ai passé commande la semaine dernière (oui je sais, encore), pour me procurer des miels extraits à froid sensés avoir un haut taux de peroxyde. Avant toute chose, même s'ils ne feraient rien de plus que les miels du commerce, je peux vous dire qu'ils ont des goûts incomparables par rapport au commerce. Et rien que pour ça, je pense rester un long moment avec cette famille mary !

Ils exercent depuis 1921, et ont une stratégie de diversification autour du miel bien rôdée (pardon, mes restes de stratégie d'entreprise...). En effet ils ne se content pas de vendre du miel, mais aussi gelée royale, propolis, et étendent cette gamme sur des sirops, des tisanes, des ampoules, des bonbons, mais aussi de la cosmétique ... Enfin c'est très complet ! Et les prix sont loin d'être plus chers que ce qu'on peut trouver en supermarché.

Je vous dépose le lien : Famille mary

Revenons en à mon test sur mes cheveux à proprement parler ! J'ai commandé 3 miels de pays (miel de pin, lavande et praries d'anjou -mais ce dernier, c'est pour le MANGER!!!-).
J'ai pris au hasard celui à la lavande, fait comme d'habitude ma recette : 1 cc miel, de l'eau minérale, base lavante, et cannelle.
Le mélange a posé toute la journée au repos. Et enfin le soir, viens le moment de tester. Déjà, grosse différence : 
- A quel point la cannelle m'a cramé la tête  !!! Sur des miels industriels, je sentais à peine. Là, quand il y a eu une coulure sur ma joue, elle est restée rouge la coulure !
Ca a dû durer 20 min, mais étant habituée aux décolorations, il m'en faut plus pour douiller !
- Finalement, un peu fatiguée de ma journée j'ai laissé poser que 1h30.

Mes impressions :
- Je sentais plus la production de "douceur" impossible à bien décrire, ça fait comme une sorte de morve, mais toute douce, c'est ce qui adoucit le cheveux (et qu'on retrouve dans les soins HM quand on fait des AS au miel)
- Au moment de sécher, quelle brillance ! Ca, y'a pas à dire, j'ai été étonnée. 
Voilà mon petit jeu de photos prises juste après :

7ème tentative

8ème tentative miel mary

8ème tentative miel mary

8ème tentative miel mary

 Voyez comment la texture du cheveu est plus lisse que la 7ème tentative. Et sur le devant du visage sur les parties plus claires, on ne voit presque plus la démarcation avec le décoloré. Ca progresse bien je trouve, même si pour le prochain coup, je suis tentée de ne pas utiliser de cannelle pour voir le rendu, ou bien réutiliser ma base lavante décapante pour voir si un changement de PH pourrait éclaircir encore +.

mercredi 6 février 2013

Retour sur ma commande de POUDRES INDIENNES !!!

Elles sont là ! Enfin !!

 

Je devais faire un ptit article dessus depuis un temps mais, pas le temps! Quoi qu'il en soit, les voici les voilà, tout droit sorties d'AZ (merci pour mon compte en banque !)

Gwhahaha, à moi !!!
  Mes mignonnes, il y en a un petit paquet! La plupart pour le visage, la plupart pour les cheveux, et pourquoi pas tout mélanger allons y soyons fous !!!

Après avoir collectionné toutes ces poudres, certaines utilisées consciencieusement, j'ai eu l'idée prochainement de leur consacrer un petit article pour chacunes (qui sera édité en fonction de mes résultats sur une utilisation prolongée).

dimanche 3 février 2013

Eclaircissement au miel - Post récapitulatif


Nous en sommes à la 7ème tentative !

 

7ème tentative, et j'avais envie de voir le chemin parcouru, et finalement ce qu'il me reste à faire.
J'ai agrémenté le système suivant des critères bien poussés (flemardise et confort).
- Je ne garde le masque que 2h grand max
- On évite les coulures en ajoutant de la base lavante et du coup transforme le masque comme un shampoing, et en plus, je l'emballe même pas sous cello.

Donc voici un petit comparatif, un avant-après au bout de 7 essais :

2ème tentative miellée 
   
3ème au soleil
7ème tentative d'hier
   
Y'a du progrès, même si les éclairages ne sont pas les identiques. Je suis contente de voir que même en laissant poser peu, ça fonctionne tout de même. Les racines ne sont plus autant marquées qu'au départ, même si elles n'auront pas la même teinte "tranchée" que donne la partie décolorée. 

En fait, je crois qu'un éclaircissement au miel ne revoit pas la lumière de la même manière qu'un cheveux déco. Tous les pigments ne sont pas oxydés, donc on a toujours une teinte proche du naturel, et ça se voit beaucoup moins en intérieur.

Par contre, je me suis laissée tentée par coqilico du forum du jardin des chevelus de tester un miel tout bon et qui conserverait ses qualités peroxydiennes ! (oue, ça se dit chez moi). Ca permettra de voir si je peux gagner encore plus de temps (et d'éclaircissement) d'ici cet été !

vendredi 1 février 2013

Eclaircissement au miel - Tentative 6

Rien de bien nouveau mais...

 

Je l'ai fait poser uniquement 1h30 je crois (en semaine je peux pas laisser poser bien longtemps le soir si je dois ressortir -_- c'est un peu chiant). Cependant, plus je prends des photos, plus je me dis que ça parait s'éclaircir. Mais une fois le nez dessus je peux pas être objective !

Cependant, j'attends une commande de miels de chez Famille mary . C'est coqilico du forum du jardin des chevelus qui m'a donné le tuyau. En plus d'avoir uniquement des miels à froid, ils sont respectueux des petites abeilles et font du miel de qualité, et pas plus cher qu'en grande surface.

Je me suis donc laissée tentée par un assortiment de 3 miels de pays :
- miel des pins
- miel de lavande
- miel des prairies d'anjou (pour le manger lui ! il n'est pas foncé !)

Etant donné que ce miel est extrait à froid, j'aurai plus de production de peroxyde, et aussi conservé toutes les qualités du miel.
Truc sympa, quand j'ai passé commande on m'a offert 2 mugs avec une petite abeille dessus.

En attendant, voilà la photo prise rapidement de mes tifs :

 

Crème visage pour bonhomme à peau sèche

Enfin, lui ira vous dire qu'elle est merdique, mais c'est faux


La vérité, c'est qu'il a une petite peau toute fragile, très fine, et à fait pas mal d'eczéma petit. Et étant donné que le matin il se met un coup d'eau calcaire sur le visage, ben forcément, ça tire...
Sa crème d'eau d'avène terminée, il me demande de lui faire un truc similaire. 
Si je me souviens bien, l'eau d'avène contient de l'urée, et justement, j'en avait fait l'acquisition ! C'était donc le moment de tester.

La recette :

A Cire olivem 1000 (8%)
A Beurre karité (20%)
A HV Périlla (10%)

B Eau (38.4%)
B Urée (8%)

C Fleur de cerisier (10%)
C Aloe vera (5%)
C Cosgard (0.6%)

Avant de créer une crème, je regarde en premier quel émulsifiant choisir comme base. J'aime bien l'olivem 1000 car elle est dérivée de l'huile d'olive, et diffuse ses actifs pour longtemps. Par contre attention pour le dosage. Les proportions que j'ai mise ici, après réflexion faites, donnent une crème très "riche", compacte. Donc pour un soin du visage, choisissez plutôt un dosage de cire de l'ordre de 5 à 6%, et pour l'apport huileux de 20 à 10%.

L'eau se calcule en dernier, une fois qu'on a fait tout les ajouts d'actifs + le conservateur.

Je lui ai mis le beurre de karité car il a été très protecteur pour nous cet hiver quand il a fait très froid (je lui enduisait le visage de beurre + une couche d'aloe vera. Oui, il aime se faire dorloter). Et HV Périlla car bonne pour les peaux atopiques, ou à problèmes (eczéma...).

Il faut faire chauffer cette phase A, ainsi que la B en parallèle. Seule chose importante, c'est que pour la phase B, il faut mettre l'urée dans l'eau quand cette dernière est bien chaude. Si l'urée est chauffée trop longtemps elle perd de son pouvoir hydratant.

Sortir les 2 phases du feu puis verser la B dans la A immédiatement. L'émulsion se forme, on touille. Une fois que la chaleur est tempérée, on rajoute la phase C à froid donc. Et hop, une crème de faite ! Je lui ai rempli un petit pot de 100ml